Photo_de_famille___Lokossa_le_1er_mai_2018

FÊTE DU TRAVAIL 2018:

Les DDTCS du Mono et du Couffo ensemble avec la DDESTFP Mono innovent

 

La fête du 1er mai 2018 est fêtée avec faste dans le département du Mono. Un match de football opposant les agents des Directions Départementales du Tourisme, de la Culture et des Sports du Mono et du Couffo à ceux de la Direction Départementale des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle.

C'est la 1ère manifestation marquant la célébration de la fête du Travail au sein des directions départementales sus citées. Une première dans l'histoire de ces directions départementales. C'est le stade de Lokossa qui a accueilli à cette occasion, les cadres servant au sein des DDTCS Mono et Couffo ainsi qu'à la DDESTFP Mono. Ce fut un match plaisant et plein de suspense. Le DDTCS Couffo, Briand DJOKO, capitaine de son équipe, s'est illustré par une gestuelle footballistique suscitant les applaudissements du public et l'admiration de ses adversaires qui en sont venus à encaisser un premier but sur une des nombreuses occasions qu'il a conduites. Réplique tactique du DDESTFP Mono, Aditonan G. Rodolphe GODOVO, coach de son équipe. Remplacement de l'un de ses joueurs et repositionnement de ses poulains sur le terrain. Ils eurent alors de nombreuses occasions de revenir à la marque mais ne purent concrétiser. Le DDTCS Mono, Iquel Bénédictus ANANI, joker de son équipe fit son apparition sur le terrain. Quelques passements de jambe à la CR7 et une contribution défensive capitale peuvent être mis à son actif. Poussée par le public à dominante féminine venue les soutenir, l'équipe des DDTCS finit par l'emporter deux buts à zéro au grand dam des enseignants venus soutenir leur direction départementale.

Accolades, salutations chaleureuses et un petit cocktail ont bouclé cette première activité de la journée pour les agents de ces différentes directions départementales. La fête du Travail venait ainsi de commencer sous de bons hospices pour ces cadres et leurs directeurs respectifs.

Janvier K. SOSSOU