Education_s_curit__routi_re_1

BENIN : Le RADEB dans un combat pour une vie

« Protection des enfants : la sécurité routière, quand les enfants s’y impliquent »

Le RADEB dans un combat pour une vie

 

Le Réseau des acteurs de développement de l’éducation (RADEB) a lancé, mercredi 6 juin 2018, à l’école urbaine centre de Porto-Novo, son projet intitulé : « Protection des enfants, la sécurité routière quand les enfants s’y impliquent », en vue de contribuer à la protection et à la sécurité des apprenants en les équipant face aux accidents de la route.

Contribuer à la protection et à la sécurité des apprenants en les équipant face aux accidents de la route. Tel est l’objectif global du projet : « Protection des enfants, la sécurité routière quand les enfants s’y impliquent ». De façon spécifique, ce projet que le Réseau des acteurs de développement de l’éducation au Bénin (RADEB) met en œuvre vise à accompagner les apprenants des écoles de Ouando et du centre de la maternelle, du CM2 à adopter des comportements favorables à la sécurité routière ; à faciliter la création d’un comité de sécurité routière par classe et d’une brigade au niveau de l’école.

Education_s_curit__routi_re_3

Il est aussi question de poser des panneaux écriteaux aux portails à la sortie des écoles retenues et d’organiser des activités pratiques de traversée de la route, etc. plusieurs activités telles que des séances de sensibilisation des écoliers sur différents thèmes relatifs à la sécurité routière, des émissions radiophoniques pour la sensibilisation des usagers des routes.  

 

Des chiffres alarmants…

 

Dans la présentation du projet, Bruno Gansa, membre du RADEB, a rappelé que  l’initiative est née de la volonté manifeste du RADEB qui œuvre pour une éducation de qualité pour tous mais a estimé qu’il est aussi indispensable de s’investir pour la sécurité des écoliers dans les rues. Cette initiative, a-t-il indiqué, se justifie aussi par le fait que des chiffres alarmants montrent que de nombreux apprenants sont malheureusement victimes d’accidents de la circulation pendant qu’ils reviennent de l’école. En effet, selon l’annuaire statistique 2012 du Centre national de sécurité routière (CNSR), les véhicules à deux roues sont impliqués dans 2771 cas d’accident sur les 5740 enregistrés au Bénin.

Education_s_curit__routi_re_4

Au niveau communal plus précisément à Porto-Novo, le phénomène est aussi réel. C’est pourquoi, le RADEB a porté son choix sur les écoles de Ouando et du centre situées au bord des artères où les conducteurs ne respectent toujours pas le code la route mettant en danger la vie des apprenants.

 

Acquérir et adopter les bons comportements

 

Dans son mot de lancement du projet, Emmanuel Togbé, coordinateur du RADEB a convié les parents à être les exemples des enfants quant au respect du code de la route. « C’est lorsque les enfants auront acquis les bons comportements à adopter sur les routes que nous serons satisfaits », a-t-il indiqué. Les enfants, eux, à travers Ulrich SèdjroHoussou, leur porte-parole ont remercié les autorités RADEB pour leur avoir permis de s’impliquer dans la gestion de la sécurité routière car la vie est sacrée et mérite donc d’être préservée.

 

Précisons à toutes fins utiles qu’en prélude au lancement du projet, le RADEB a formé  les enseignants et les écoliers des deux écoles sur l’éducation à la sécurité routière.

 

Sylvanus AYIMAVO