5

BENIN: Mises en berne des activités à la MCAPE:

La preuve que la micro finance est en faillite

(Des Béninois à nouveau spoliés)

 

Au quartier Sainte Cécile, se dresse l’immeuble abritant les bureaux de la direction générale de la Mutuelle de Crédit et d’Assistance à la Petite Entreprise (MCAPE) SFD de type MCEC juste à côté de  l’école La Référence. Elle exercerait légalement ses activités sur la base de l’agrément N° A080032A octroyé par l’arrêté N° 1749/MEF/DC/CSSFD/DRE du 31/12/2008. Mais depuis des semaines voir des mois, les portes de cette structure sont closes et pas un seul oiseau sur les lieux.

MCAPE, une structure de collecte de fonds, qui serait autorisée par l’Etat Béninois, peut être déclarée en faillite. Cette structure aurait fait des milliers de spoliés vu les nombreuses agences de collectes de fonds créées à cet effet. MCAPE dont le siège se trouve au quartier Sainte Cécile à Cotonou, a des agences dans presque tout le Bénin à savoir: Akpakpa, Sèkandji, Porto-Novo, Calavi, Cococodji, Sainte Cécile, Agla, Dèkoungbé, Akassato, Godomey, Pahou, Fidjrossè, Cocotomey, Ouidah, Comè, Sèmè-Podji, Allada, Azovè, Lokossa, Missérété. On dénombre à travers ces agences, la présence de MCAPE dans les départements du Littoral, de l’Atlantique, du Mono, du Couffo, de l’Ouémé et du Plateau.

Pour la célérité de ses activités, des agents collecteurs de fonds se déplacent auprès des clients pour les opérations de collecte de leurs placements. Mais voilà, depuis plus d’un mois, cette structure semble dans l’impossibilité de satisfaire ses clients qui voudraient rentrer dans la jouissance de leurs sous. Et là où le bât blesse, c’est que toutes les annexes de la micro finance auraient cessé de fonctionner. La désolation de nombre de clients ne cesse de grandir.

Aussi, après avoir constaté la fermeture ou cessation d’activité des annexes de Cococodji en face du collège Le Méridien et de Pahou, une descente le 06 juin 2019 au siège de la structure un jour ouvrable et aux heures de travail a permis de vérifier l’information sur la fermeture des portes du siège.

Un communiqué collé sur le portail au bas duquel on peut lire « Fait à Cotonou le …../05/2019 »  informe sur le fait que l’entreprise est en train de tout  mettre  en œuvre pour reprendre ses activités. Plus loin, le même communiqué informe que «…. des mesures sont en train d’être prises pour la réouverture effective ….. des différentes agences restées fermées en raison du bruit des clients empêchant ainsi le bon déroulement des travaux…. ». Et la question de savoir en quoi est-ce que les bruits des clients dépités peuvent gêner le fonctionnement normal de ladite structure si tout marchait normalement et si les clients étaient bien servis ?  

Cette raison avancée parait un alibi qui ne tient pas du tout pour justifier les difficultés que traverse cette structure de micro finance. Il apparait dès l’instant que MCAPE chercherait à se cacher derrière un faux alibi pour échapper à son incapacité à restituer à ses nombreux clients demandeurs, leurs sous placés.

Il revient aux autorités en charge du secteur de nous notifier si MCAPE est en faillite ou pas.

Janvier Koffi SOSSOU